jeudi 30 octobre 2014

L'attente

Tous les ans, il y a plusieurs choses qui reviennent, dont mon anniversaire. Une vérité de Lapalissade, me direz-vous.

Moi, j'aime bien fêter les anniversaires... et entre autres, le MIEN :-). Tout le monde n'est pas toujours du même avis. Mon grand-père ne souhaite plus vraiment les fêter. Je pense qu'il pourrait dire qu'il a "passé l'âge". Enfin, ma moitié considère que ce n'est qu'un jour de plus, et que ça ne change rien.
C'est là que parfois ça se complique : parce que parmi les premières personnes à vous souhaiter un bon anniversaire, se trouve votre amoureux(se) (si vous en avez un(e)).



Donc, d'une année à l'autre, je ne sais jamais à quoi m'attendre.
Il y a quelques années, je l'avoue, j'appréhendais de savoir si ma moitié avait pensé à moi ce jour-là.

Il y a eu la fois où je suis partie ronchon de la maison car il ne m'avait rien dit. Puis, il avait fini par m'envoyer un premier message pour me souhaiter mon anniversaire. Un peu plus tard, un autre message pour me proposer un restaurant le soir-même. Au final, après avoir mangé... au Quick, nous sommes allés voir la comédie musicale du Roi Lion au théâtre Mogador! Une vraie surprise! Il avait même mis la nounou dans le coup pour qu'elle nous garde le grand plus longtemps. Le top :-).

Il y a eu la fois, où nous étions en vacances. Je recevais pas mal de message et quelques coup de fil. Il me demande : "Dis, tu reçois beaucoup de message aujourd'hui!"... Je compris alors qu'il n'avait pas du tout percuté sur la date. Après coup, cela m'a beaucoup fait sourire!
A vrai dire, c'est la seule fois où il a oublié.

Il y a des fois, où cela s'est limité à un "Joyeux anniversaire", d'autres où se fut un bon repas à la maison, d'autres un petit cadeau symbolique...

Du coup, tous les ans, c'est le même jeu pendant une journée : savoir si il va y penser ou pas, et ce qu'il va mijoter. Et j'avoue qu'en fait, c'est plaisant d'attendre le soir venu ce qu'il s'est préparé!

Cette année? Un dessin de mon grand et un bon petit repas à la maison. C'était très bien :-)

source : morguefile
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 3 octobre 2014

Recyclage

Je vous avais parlé de mes feutres POSCA, vous vous souvenez, non?

Et bien j'ai récidivé en créant 2 petits pots à crayons pour mes 2 enfants à partir de 2 pots à yaourt récupérés. Oui, car j'ai un petit problème avec les petits pots en grès de toutes les couleurs qu'on trouve en supermarché : j'ai beaucoup de mal à les jeter...
Je n'ai pas oublié de les bomber de vernis! En effet, les feutres sont effaçables à l'eau. C'est un avantage : on peut effacer et recommencer. Mais c'est aussi un inconvénient : j'ai dû acheter 2 bombes de vernis, un mat et un brillant... il ne me manque plus que le satiné pour avoir la collection complète :-).
Pour la petite histoire, j'avais acheté le mat un peu par erreur, car je ne pensais pas qu'il existait autant de finitions différentes pour un vernis transparent...

Au départ, je voulais faire un petit atelier avec mon fils aîné, mais ça n'a pas marché. En effet, la surface étant incurvée, ça n'était pas facile pour lui de dessiner correctement et il avait tendance à s'énerver un peu...

Du coup, j'ai dû faire les 2 pots à crayons moi-même... ce qui, évidemment, ne m'a pas déplu :-)

Et voilà ce que ça donne !








Il me reste encore des pots gris, et je crois que j'ai dû stocker quelques part des pots verts pomme... A voir ce que je fais avec...

Nous avons aussi des pots en grès couleur naturelle... mais ceux là nous servent de bolée de cidre :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !