lundi 29 juillet 2013

Explications du Késako

Un billet très rapide, pour vous raconter l'histoire du Késako de vendredi dernier.

A l'origine, Michel a fait un moule à Kouglof avec une autre terre que celle qu'on a l'habitude d'utiliser. Sa pièce était bien jolie, d'autant plus que ce n'est pas une forme facile à faire.
Le moule passe la première cuisson terre à environ 900°C. Tout va bien !

Quelques semaines plus tard, nous mettons nos pièces dans le four pour une cuisson avec les émaux. C'est une cuisson vers 1200°C. Michel émaille sa pièce avec une couverte (un émail transparent) et l'enfourne avec les autres.

Sauf que voilà... la terre utilisée pour le kouglof n'est pas une terre qui se cuit à cette température! Donc, la pièce a fondu, telle la lave en fusion. Ça a même débordé sur 2 pièces placées à l'étage inférieur... au grand dam des propriétaires. Au début, quand j'ai vu ça, j'étais étonnée. Puis, j'ai bien ri. Cette espèce de tas informe et dégoulinant... C'est du grand art! On aurait presque pu faire croire aux montres molles de Dali ! :-)

Celle qui a eu une une pièce "dommage collatéral", s'est amusée à détacher un bout (non sans mal, car c'est dur ce machin) et l'a malicieusement mis dans ses toilettes pour faire croire à une crotte... Il paraît que ça a drôlement bien marché! Son mari a cru que c'était un des enfants qui avait fait le cochon, et les a engueulés avant de se rendre contre de la blague!
J'aurai dû faire une photo de se bout là aussi... Mais bon.

En tout cas, ce Késako fut plutôt rigolo, non?
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 juillet 2013

Késako - ou le mini-jeu de l'été [MAJ]

Un petit Késako aujourd'hui.

Tiens, d'ailleurs, c'est marrant, parce que c'est grâce au Késako précédent, que j'ai connu Elooooody et qui m'a fait connaître le mondialement connu Kessekessé, mais surtout l'organisatrice excellentissime qui se cache derrière, j'ai nommé Hielena.
Ce Késako a été planifié en concertation avec Hiéléna qui ne pourra assurer le Kessekessé du jour.

Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ce Késako sera peut être rigolo...

Voici le Késako :



Je vous mettrai sans doute l'image complète bientôt. Même avec l'image complète, je ne sais pas trop si vous comprendrez. Mais pas d'inquiétude, je vous expliquerai TOUT :-)

Mais d'abord, je vous laisse mariner un peu :-).

Précisions :
1. Ce n'est pas à moi...
2. Je ne serai peut-être pas très réactive à vos commentaires, mais je ferai de mon mieux.

[MAJ] Voilà la photo dans son entier :

Il s'agit donc bien d'une poterie qui est passée au four avec une température trop haute lors d'un four émail.
La question subsidiaire est :
Qu'est-ce que c'était avant?
(Bon, j'avoue, c'est aussi pour laisser une chance à Elooooody de nous récupérer :-) )

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 20 juillet 2013

Ligne B4 / Rer B Nord +

Aujourd'hui, billet utile pour ceux qui utilisent le RER B...

Comme vous le savez sans doute (enfin, ceux qui utilise la partie nord du RER B), des travaux sont en cours pour nous donner le RER B Nord + à la rentrée.

Tiens, d'ailleurs, petit topo sur le RER B Nord +, Késako?
Je vais vous la faire simple... En fait, c'est pour l'amélioration du trafic au nord de la branche. On devrait avoir des gares toutes belles et une fréquence d'1 train toutes les 3 minutes en heures de pointe. La contrepartie, c'est que je n'aurai plus de direct ou quasi direct entre Aulnay et Paris Gare du Nord. Mais bon, on jugera sur pièces en septembre.
Avant de revenir sur le cœur de ce billet, je vous conseille d'aller faire un tour sur le site de "modernisation du RER B" : vous y trouverez notamment des photos sympas. Personnellement, j'ai aimé la photo avant/après du poste d'aiguillage à Mitry-Claye et celle de la machine à laver.
Le site possède même un brin d'ironie pour les Aulnaysiens, puisqu'il précise ce qui "est fait et mis en service"... notamment "2 escaliers mécaniques". Il en manque visiblement au moins un. Il précise également que  le rehaussement des quais est fait. Alors en fait, le quai 2 n'a jamais été fait. Et, sauf si je suis complètement à l'Ouest après une journée de taf, mais quand je descends du train sur le quai 3 je descends d'une bonne marche, alors que quand je monte à partir du quai 4, que nenni, et ces deux quais sont communs...
Si des gens du RER B, de la SNCF, de la RATP et/ou du STIF peuvent m'expliquer ces choses bizarres, ça serait sympa de me les expliquer, car ça me turlupine.

Bon, venons-en au sujet dont je voulais vous parler. Mon expérience du service de bus mis en place lorsque le service de RER est interrompu entre la Plaine Stade de France et Aeroport CDG/Mitry.
J'ai expérimenté ce service 2 fois.

La première fois, c'était déjà il y a un bon moment.. en janvier ou février, si mes souvenirs sont bons. Je suis arrivé à Châtelet tardivement et là : plus de train pour Aulnay. J'avoue que je n'étais pas rassurée, car je n'avais pas du tout été au courant des travaux. Sur les affichages, tous les trains étaient terminus La Plaine stade de France. Pas d'indications à Châtelet. Mince. J'ai un peu flippé. Oui, je ne fais pas confiance. Bref, je suis montée dans le RER. Et arrivée à la Plaine Stade de France, je dois dire que l'organisation était vraiment bien faite. des agents sont sur les quais prêts à te renseigner et aimables. Des grands panneaux pour indiquer aux voyageurs quel bus prendre entre B1, B2, B3, B4 ou B5 étaient largement visibles et en bas, d'autres agents étaient aussi présents dont certains avec des sacs à dos sur lesquels étaient fixés des drapeaux avec la couleur et le numéro de bus inscrit dessus. Bref, nickel. Bon, après, la Plaine - Aulnay, en bus... ce n'est pas 5 minutes. Et surtout pas question de prendre l'autoroute... bref, même si le B4 est un direct, c'est un peu pénible. Je n'ai pas réussi à identifier le trajet pris... Mais compter bien 30 voire 40 minutes.

La deuxième fois que je l'ai pris : j'étais à 22h14 à Châtelet. J'imagine que ça devait être le début de la mise en place des travaux : le prochain RER était annoncé La Plaine Stade de France, ensuite Mitry Claye avec une attente de 23 minutes (!), mais finalement, c'est bien un RER terminus la plaine qui est arrivé. Si je devais critiquer quelque chose, c'est le manque d'une information sonore pour expliquer qu'un service de bus est en place à la Plaine. J'étais au courant, donc, pas de stress pour moi. Mais c'est vrai, que pour les gens qui ne savent pas, pour les quelques touristes qui arrivent là, c'est sûrement un peu flippant.
Ce soir-là, j'étais en situation connue... donc, avec un œil plus critique sur la situation. Je le redis, les agents sont bien présents et renseignent correctement. Par contre, j'ai noté quelques petits bémols, mais parfois peu imputables à l'organisation mise en place... Les voici :
- l'éclairage de la voie public est médiocre. Il faut croire que tout est branché pour le stade :-)
- pour le B4, la signalisation est marron. Cette signalisation est rappelée sur le bitume. Sauf que le marron, sur le bitume noir et peu éclairé, ce n'est pas terrible. Mais difficile de leur jeter la pierre dans le choix de la couleur : les couleurs flashies ont déjà été prises pour les 4 autres lignes de bus.
- par contre un vrai loupé : à la Plaine, il y a 5 grands poteaux pour chacune des lignes de bus, desquelles partent une ligne de couleur sur le bitume (vous suivez?) Et bien, bêtement, j'ai suivi la ligne en me disant qu'elle mènerait au bus. Et bien non. C'est juste un rappel de couleur au sol. Bon, pas grave.
- je ne sais pas si c'est dû à l'été, ou bien au fait que c'était le début de la mise en place de ce service, mais il y avait pas mal de monde. Les gens étaient donc assez pressés/stressés. Bref, quand vous montez dans le bus, c'est un peu comme si les bœufs rentraient... il faut dire que le bus ne nous attendait pas (la dernière fois, il m'attendait).
- il n'y avait pas de climatisation dans le bus. Mais là aussi, difficile de savoir si elle ne fonctionnait pas ou si elle fonctionnait, mais fenêtres ouvertes, ça marche toujours moins bien...

J'avais envie de raconter tout cela pour que cela puisse peut être servir à ceux et celles qui auront besoin de ce service de bus. et pour une fois que c'est plutôt bien fait, j'aurai tort de ne pas le dire.

PS: pour les détails des services de bus mis en place c'est ici:

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 14 juillet 2013

Billet timbré [maj]

Pour une fois, j'aurai un billet qui "colle" (dans tous les sens du terme) à l'actualité. J'aurai même fait ce billet en avance! Incroyable! Aujourd'hui, les infos nous donneront le nouveau timbre choisi parmi les 15 sélectionnés.

Mais il y a quelques années, un concours national ouvert à tous et toutes avait été organisé. C'était en 2004. Et j'y ai participé. Bon, évidemment, je n'ai pas gagné. Mais j'avais mis du cœur à l'ouvrage. (Mais vous avez le droit de trouver ça moche! :-) ). Comme à chaque renouvellement de Marianne, il y a un thème qui est donné aux candidats. Cette année là, ça s'intitulait :
le dessin devra illustrer l'engagement de Marianne en faveur de l'environnement et des valeurs fondamentales de la République

Il y avait des règles précises à respecter...
En résumé, les voilà :



Il y avait d'abord une sélection régionale... que je n'ai pas passé. Mais j'ai tout gardé ! :-)

Ma première version, c'était ça:

Et la version finale que j'ai envoyée, c'était celle-là (je vous laisse le soin de faire le jeu des 7 différences :-) ) :


J'avais mis une branche, symbole de la terre, qui se transforme peu à peu en papillons, symbole des animaux, qui se transforment à leur tour en étoiles, symbole des cieux, mais aussi de l'Europe. Evidemment, Marianne était avec un bonnet phrygien... Et j'avais ajouté les 3 mots de notre devise nationale.

Alors, vous la trouvez comment ?

[MAJ du 15/07/2013]
J'ai oublié de mettre le timbre qui a avait gagné le concours cette année-là :

Et depuis hier, voici le nouveau timbre Marianne :



Rendez-vous sur Hellocoton !