vendredi 29 mars 2013

Silence, je tourne !

Aujourd'hui, je pousse un gros coup de gueule. J'en ai marre. Je vous explique.

Comme vous le savez, je pratique la poterie dans une MCL (Maison de la Culture et des Loisirs). Il y a donc d'autres activités qui s'y déroulent. C'est donc un lieu "public" où les échanges et le respect doivent concourir à la bonne ambiance et à la bonne humeur.

J'adhère à ce club depuis presque 10 ans, 8 très exactement. A l'époque, en même temps que le cours de poterie, il y avait à l'étage au dessus un cours de yoga. Tout se passait bien. Et puis, le prof n'a plus eu d'élève et le cours à été supprimé. Depuis cette année, il y a un cours de Zumba. Au début de l'année on s'est dit, c'est bien, la MCL vit, fait des choses etc...

Sauf que.

Sauf que ce cours, qui concerne 4 à 5 filles, est enseigné par une nana qui n'a aucun respect et qui se fout royalement du partage de ce lieu. Résultat, elle met la musique à fond les ballons, et nous en bas, on subit. On a du "TATAPOUM"© (mot que je devrais breveté tellement il dégage son sens sans nécessité de définition ! :-) ) plein les oreilles. 
Bon, déjà, elles en ont plein leurs oreilles. Mais ça je m'en fous, ça fera marcher les ORL. 
Je ne sais pas pourquoi, mais personne de mon club poterie ne leur a rien dit depuis le début de l'année... peut-être l'habitude du RER? Je pense plutôt qu'on s'est dit que c'était à cause d'une mauvaise insonorisation des locaux. 

Mais il y a 15 jours, j'ai CRAQUE. Je suis montée, et je leur ai demandé poliment de baisser le son. J'ai eu le droit à une scène digne du RER ou métro parisien, bref, du FOUTAGE de GUEULE.

Allez, scénarisons un peu : 
J'ouvre la porte de leur salle.
"PARDON. EXCUSEZ-MOI..."
Au bout d'une bonne minute (bien longue) une (seule) des 4 s'arrête et signale ma présence à la personne qui anime le cours...
Tout en continuant à sautiller, l'animatrice tend l'oreille.
"VOUS POURRIEZ BAISSER LE SON ? "
D'un hochement de tête elle me signifie "oui, oui". Mais ne s'est jamais arrêtée de se trémousser sur la musique ultra-forte.
Vraiment, j'ai cru que j'étais dans le RER.

Du coup, on continue à subir. Sauf qu'en plus, je peste, je bougonne, je ronchonne... ce, qui , pour sûr, finira par avoir une incidence sur ma créativité. Et c'est , que j'ai besoin de vous !

Si vous avez une autre solution (peu onéreuse, je ne vais tout de même pas employer un tueur à gage non plus!) à me proposer pour que cela soit plus efficace, je suis preneuse.
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 23 mars 2013

A propos de blogage... ou comment tenter de répondre à Homer

Homer, il y a déjà fort longtemps demandait à qui voulait répondre :
quand blogues-tu? Combien de temps en moyenne par jour en dissociant la rédaction de la lecture? Et d'où blogues-tu?
Il parait qu'il faut essayer d'être synthétique...

Déjà, ma définition du verbe bloguer : j'entends par là, écrire des billets.
Je blogue plus fréquemment le soir, en semaine, quand j'ai le temps, et surtout quand j'ai l'inspiration et l'envie. Mais le premier jet de mes billets se fait souvent dans le RER puisque je passe pas mal de temps dedans. J'ai bien essayé de le faire une fois ou deux sur mon téléphone tout beau quasi tout neuf, mais je n'aime pas : c'est trop petit pour taper vite et correctement sur le clavier. Je crois aussi que j'aime bien ce rapport quasi charnel entre le papier et le crayon (ou le stylo) qui avance, raye, recule et avance à nouveau ... (eh beh, si je fais dans l’érotisme, où va-t-on?!)



Parfois, je pense à des idées en marchant... c'est plus compliqué pour les rédiger.
Du coup, si j'y pense, je liste mes idées dans un article qui restera brouillon à jamais. (En fait, j'ai piqué l'idée à monAulnay sur lequel j'avais écrit 2 ou 3 articles il y a fort fort longtemps...)

Combien de temps pour l'écriture? Je ne sais pas du tout. J'essaie juste dans la mesure du possible de publier un article par semaine. Je souhaite, par dessus tout, que bloguer reste un plaisir, jamais une obligation ou un devoir. Je ne me force pas. Si je n'ai pas d'idée, tanpis, ça attendra (peut-être au grand dam de mes lecteurs...).

Combien de temps pour la lecture? Quand j'ai du réseau sur mon téléphone, je lis principalement dans les transports. Comme je n'ai pas du réseau tout le temps, je dois lire environ 1h par jour. Je lis aussi au boulot, soit, entre midi et deux, soit pendant que je redémarre mon serveur de développement (je bosse dans l'informatique) : ça ne dépasse pas la demi-heure.

Où je blogue? Ah, je l'ai écrit au dessus... Je résume : soit chez moi sur mon ordi, soit dans le RER, avec mon "livre blanc".

Ai-je été assez synthétique?
Si vous voulez contribuer à ces épineuses questions, n'hésitez pas ! Prenez votre clavier (ou votre plume, selon :-) ) !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 20 mars 2013

Devinette

Si je n'ai pas parlé de mes créations de poterie depuis trèèèèès longtemps, c'est que je voulais collecter toutes les photos de la réalisation que j'ai commencé début décembre afin de vous montrer le plus d'étapes possibles d'un coup.
Je vais le récupérer émaillé demain soir, je pense donc que j'en parlerai prochainement.

? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?


Qu'est-ce donc?
Il a 2 grandes oreilles, un chapeau et 4 doigts aux mains.

Je pense que c'est facile à trouver...

Je serai méchante : aucun indice jusqu'à l'article qui parlera de cette réalisation. Et toc!
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 17 mars 2013

Mon premier KDB

Je préviens... quand je raconte, je ne sais pas faire court...

Le 11 mars dernier, je suis allée à mon premier KDB. Qu'est-ce qu'un KDB? Cela signifie "Kremlin Des Blogueurs". Oui, ça sonne bizarre. C'est juste à cause de la référence géographique. C'est Nicolas qui est à l'origine de ce qui est une réunion conviviale de blogueurs au Kremlin-Bicêtre à Paris. J'avais déjà entendu parlé de cette réunion, mais soit je ne pouvais pas, soit je n'osais pas. Mais surtout, je n'osais pas. Mon blog n'a un lectorat très modeste comparé à ceux qui participent régulièrement à ce KDB...

image piquée à la princesse101

Quand j'ai lu qu'un nouveau KDB se préparait, j'ai vu que :
- c'était une date où j'étais disponible
- il y aurait @hielenahb qui m'amuse beaucoup avec le Kessekesssé (l'autre fille, @jujusete, je ne la connaissais pas)

Mais, j'appréhendais. Et si ils ne parlaient que de politique? Et si j'avais l'air ridicule en annonçant que c'est moi qui parle de poterie? Bref, il fallait que je sois un peu rassurée. Hop! un petit mail à David et Petit Louis pour savoir comment ça se passe, quelle est l'ambiance ... et si ils allaient venir : y aller en connaissant en vrai une personne, c'est moins intimidant. Petit Louis ne peut pas et David ne sait pas encore si il pourra. Mince. Bon, hop, un autre mail à Elooooody. Je ne la connais pas non plus en vrai mais serai ravie de la connaitre. Elle me dit qu'elle ne sait pas encore si elle sera libre ou non.
Je relis le billet de Nicolas. Il parle d'une dénommée @jujusete. Pas de lien vers son blog, je ne le remercie pas. Bref, je regarde sur Twitter. Je trouve son blog. Je lis un billet, puis un deuxième, et un troisième ... Il faut que je pense à bosser aussi... N'empêche, Wahouh! C'est bluffant. Elle est reporter et raconte son histoire au quotidien en Syrie. On dirait des histoires d'espionnage... sauf que c'est vrai. Bluffant (bis).
Ça me donne envie d'aller à ce KDB. Je le fais savoir en commentaire du billet de Nicolas.
Et oui, cher lecteur, je suis lente aux décisions.
Mais suite à quelques échanges de commentaires, je me demande si il n'y a pas non plus trop de gros lourds, entendez avec un humour bien gras. Oui, parfois je joue aussi aux effarouchées.
Je laisse mijoté. J'ai bien envie. J'ai même rêvé que le KDB se faisait du côté de Toulon et que du coup, je n'avais plus de questions à me poser: je ne pouvais pas y aller... Allez, je dis que j'irai - AI - donc futur et pas AIS, conditionnel. N'empêche que j'ai un peu les jetons. En plus, ma moitié me dit qu'elle ne voit pas l'intérêt que j'y porte. Je suis parfois influençable...

Bref.

Le grand jour arrive. Je me dis que j'ai trop envie, que je ne risque rien et surtout que j'ai dit que j'y allais, et que je n'aime pas me dédire.
Ligne A. Ligne 7. Sortie. Il fait nuit, il pleut. Je jette un coup d'oeil aux twitts. Allez, je range le téléphone, je traverse la rue et je franchis la porte de la Comète. Je ne vois personne que je connais. Je ne sais pas me présenter. Je bredouille sans doute un truc du genre "C'est Amy, @amy_papote de Poterie et papoteries". Je crois que je n'ai pas du tout enregistré les noms des premières personnes avec qui j'ai échangé... Je me souviens du premier gars qui parle un peu avec moi. Je lui dis le nom de mon blog. Première réflexion de sa part : "Mais comment tu es arrivé dans les "LeftBlogs"? ". Je crois que j'ai failli ne pas lui répondre. Puis, j'ai dit que c'était parce que j'en connaissais un (David) et que les hasards des clics m'avait mené jusqu'à ici. Sur le coup, je crois que ça m'a gonflé. Je lui ai demandé qui il était... mais nettement plus par politesse que par un vrai intérêt. S'il me lit, il ne sera pas déçu. C'était un journaliste qui travaille à médiavox, je crois.

Bref.

Je bouge un peu. Je n'ai toujours pas pris de bière. Je n'ai pas l'habitude. Je vois des filles au fond. Je me dis que c'est peut être Hielenahb et Elooooody. Bingo! Et puis David est finalement là! Il m'offrira ma bière. Ça c'est cool! Mon billet du matin porte ses fruits ;-). Les filles sont survoltées. Ça parle, ça piaille. Elles me bluffent par leur dynamisme et leur entente, comme si elles se connaissaient depuis des lustres. Ce qui est peut être un peu le cas, car à travers les lectures, on apprend à se connaître. Un peu timide, je n'ai finalement que peu bavardé. Elles parlent de leurs maires respectifs. je n'ai pas envie de parler de ça. D'ailleurs, je ne suis pas encore dans le bain, car je ne comprends pas ce que dit Elooooody : le maire de Yerres, c'est difficile de le critiquer. Ah ok? Alors c'est qu'il fait bien son job, non? J'ai dû louper un épisode.
J'ai discuté un peu avec Hielenahb, quand Eloooody est partie voir une autre personnes et/ou fumer (fumer tue, je le rappelle...) Hielenahb parle de bipolarité. J'avais aperçu ça sur son blog, mais n'avais pas lu ses articles dessus. Vraiment intéressant. Ou flippant. En tout cas, vraiment pas drôle. Par contre, j'ai oublié (ou pas osé) de lui dire un truc : je la trouve jolie. C'est con que je ne lui ai pas dit, parce que, comme elle un peu complexée sur son physique... mais bon, elle lira ses lignes, certainement.

Après on est passé à table. Je me suis mise à côté de David. Oui, je suis un peu peureuse. L'avantage d'être à table, c'est que je vois d'autres personnes. Jujusete n'est pas loin. Fred Camino est en face de moi. Il ne peut plus me faire peur : je lui bloque l'accès à l'escale technique :-). A ma droite, David, à sa droite Polluxe, que je n'ai pas entendu beaucoup parlé mais qui a l'air d'avoir un fort caractère sympathique... et qui a commandé une quiche (sourire et rire de Jujusete et moi :-) ) A ma gauche... heu... je ne sais plus... Je n'ai pas beaucoup parlé. Mais j'ai écouté. J'ai mangé, j'ai bu. Il y avait une bonne ambiance. Il faudra sans doute que j'y revienne pour parler un peu plus (ou pas), mais je ne suis pas douée pour parler à des gens que je connais peu. 
J'ai aussi salué brièvement Nicolas. Bah, oui, quand même. Je l'avais aperçu de loin. Je me suis rappelé d'un de ses billets sur le fait qu'il était passé chez le coiffeur. Certains commentateurs trouvait qu'il ressemblait à un hamster. Moi, je trouve qu'il avait un petit air de Droopy. Et il a un gros ventre : il a eu du mal à passer entre moi qui essayais de payer et les chaises rangées le long du mur... :-)

En tout cas, il y a eu un petit phénomène après le KDB : j'ai eu plein de nouveaux followers sur twitter. :-) Plein d'autres découvertes à lire (faut juste que je prenne le temps, sans me déconnecter de ma réalité ...)

PS (private joke): David, tu avais pris un confit de canard avec de l'aligot, et une crème brulée.
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 15 mars 2013

Versatile blogger award

Béalapoizon m'a décernée (pendant mes vacances) le Versatile blogger Award. Merci!

En fait, c'est une sorte de vengeance car je lui ai filé une patate chaude (qui a bien refroidi depuis car, pas de news...).  Mais en même temps, c'est un award, ça se respecte! Béalapoizon disait que: "Versatile" en anglais se traduit par "aux multiples talents". Bref, c'est la classe comme award, non?!



C'est vrai que je cause d'un peu de tout ici. Moi qui pensais parler plus de poterie que du reste... Je papote plus facilement de papoteries diverses...
Alors lors de cette récompense, se cache un joli tag déguisé, et je dois :
1. écrire 7 choses à propos de moi...
2. nommer 15 blogs pour le versatile blogger award. Il n'y en aura pas 15, ça fait trop pour moi et faut laisser aux autres des places pour nommer... :-)

Alors commençons par les 7 choses :
1. J'ai les yeux bleus-verts. Vous allez trouver ça banal. Mais je ne trouve pas ça si banal quand on sait que mes parents ont tous les 2 les yeux marrons.
2. Par contre, pour "contrebalancer", la nature m'a rendue myope comme une taupe : sans "dispositif de correction" je ne vois ni le grand Z, ni le grand U chez l'ophtalmo!
3. Avant la poterie, du CE2 à la seconde, j'apprenais à dessiner à partir de photos. Il faudra peut-être que je vous montre cela un jour...
4. Mon grand m'a lancé un défi poterie. J'en parlerai plus tard. Ça mijote depuis début décembre...
5. Je préfère les brunes. Sous-entendre, les bières brunes. :-)
6. J'ai en moyenne 3 heures de temps porte à porte par jour entre chez moi et mon travail... et parfois ça me gave! C'est pour ça que j'en parle parfois... mais moins que ce que je pourrais raconter!
7. Je suis plutôt une douce rêveuse parfois mélancolique... mais je sais rigoler aussi !

J'espère que cela ravira les plus curieux et curieuses :-)

Maintenant, je vais à mon tour le décerner à d'autres! Ô joie! Voici les élus et élues :
@DavidBurlot qui cause
@Petit_louis, ce pirate (et son chibi :-) ) : écume de mes jours
Ces deux-là, ils font partis des mes 2 premiers lecteurs ... émotion !

@Elooooody : affichage libre
@hielenahb : je suis de celles...
@Princesse101, une jolie pincesse qui blogue un peu moins ces derniers temps...
@Homer62 (je ne suis même pas sûr qu'il est le temps de me lire) en espérant que la neige n'est quasiment plus là. J'en profite pour dire que je n'ai pas oublié ces questions... C'est dans les tuyaux, mais le temps n'est pas élastique...
@jegoun ... j'étais obligé, car il dirait :

"Au boulot!"
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 11 mars 2013

Pensées

Rédigé le 14 février 2013 :
Cela fait déjà bientôt plusieurs mois que j'hésite à coucher sur le clavier ces quelques pensées (voire regrets) de ma vie personnelle. Tout le monde doit s'en foutre. Beaucoup ont de bien pire regrets ou de pire difficultés. J'ai conscience d'avoir parfois des élans de filles de bourge, ou de petite fille capricieuse, allez savoir. Bref, ne me jugez pas, ou bien ne lisez pas la suite.

J'ai longtemps hésité car je ne voulais pas non plus faire de la peine aux ami(e)s qui me liraient. Mais je ne leur en veux point. Comme qui dirait (il se reconnaîtra) "c'est la vie, c'est pas grave, tanpis".

Je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours prêté une importance certaine aux anniversaires, et qui plus est aux chiffres ronds.
Bref, fin octobre dernier, c'était mes 30 ans. Je n'ai rien fêté. Non, rien du tout, ni la famille, ni les amis. Ma Moitié n'aime pas trop les anniversaires : "ce n'est qu'un jour de plus". Il n'a pas tort.
J'ai été feignasse, je n'ai rien préparé. Au fond, j'espérais un petit quelque chose d'inattendu, une surprise de la part de mes ami(e)s. Mais non. Pshit. Rien. Non, pas rien, quelques coups de téléphone de la famille et quelques sms des amis... et puis quelques regrets. J'en conclus qu'il ne faut rien attendre, qu'il faut être actrice. Aller de l'avant.

Finalement, ce n'est qu'un jour de plus.
Et mon Grand Père que j'affectionne, m'a dit la plus belle des choses : pour lui, la beauté des femmes (dans tous les sens du terme) se révèle à 30 ans... 
Ne serait-ce pas là le plus beau des cadeaux?

Ajout du 11 mars 2013 :
La première version de ce billet date de presque un mois... Et comme je le disais, j'ai longtemps hésité à le publier. Je le trouvais un peu trop perso, un peu trop mélancolique et je me demandais si mes amis n'allaient pas mal le prendre.
Et puis je me suis dit que si, je le publierai. Pour les raisons suivantes:
- au moins, mes amis ne pourront pas dire qu'ils ne sont pas prévenus pour ma prochaine dizaine (du moins, les proches - et donc plus importants - qui lisent ce blog ). Qu'ils ne viennent pas me dire qu'ils ne savent pas comment contacter mes amis proches! Il y a toujours moyen à condition d'en trouver le temps, la volonté et l'ingéniosité. Allez, des pistes : certains connaissent le numéro de téléphone de ma moitié et j'avais envoyé un mail lors de l'invitation pour les 28 ans etc...
- il y a KDB ce soir. Une grande première pour moi. En publiant aujourd'hui, je me ferai peut-être offrir 1 ou 2 (ou plus?! Mais il faut que je rentre entière à la maison, tout de même) boissons alcoolisées. Oui, j'abuse. Mais, on n'est jamais aussi bien servi que lorsqu'on demande expressément...
Rendez-vous sur Hellocoton !